Les animaux

A chaque jour sa nouvelle rubrique ! Hier, j’introduisais les livres ; aujourd’hui, parlons des animaux. D’abord, il y a le coq du voisin, celui qui chante très tôt le matin et parfois à d’autres moments incongrus de la journée. Ensuite, il y a les corneilles qui tournoient autour de l’église qui ne sonne plus, à deux pas du jardin. Les corbeaux, les hirondelles et toutes sortes d’oiseaux qui viennent parfois s’amuser chez nous. Les inévitables moineaux, les pies et les pigeons, les tourterelles, les merles et les mésanges, sans oublier les rouges-queues qui sont venus habiter le grand noisetier pour la saison estivale.

Ennemi juré du rouge-queue, le chat gris. Sentant la naissance prochaine des petits, le matou est venu rôder autour de l’arbre, dans l’espoir de grignoter un oisillon. Les lois animales sont souvent cruelles. L’écureuil qui vient folâtrer dans les herbes sèches et se gaver de noisettes ravirait sans doute aussi l’estomac du félin.

Tout ce petit monde vit là en parfaite harmonie, en témoignent les centaines de moustiques qui s’épanouissent joyeusement à la tombée de la nuit. Au-milieu de la Pampa qui, avec tout ses habitants, n’est jamais silencieuse, je passe des moments méditatifs et amusés à observer mes petits voisins. La campagne, si on écoute son supposé silence, est en fait peuplée de milliers de chants, de gazouillis, de gratouillis et autres sifflements et bonds légers qui font d’elle un lieu d’agitation intense et insoupçonnée !

Publicités

Une réflexion sur “Les animaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s