Le sel, la vie…

Salt, sale, sal, zout ou comme on dit plus simplement en français : sel. Sel, entre toi et moi, dès aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre : stop. Notre histoire est finie. Oublié, le temps où, encore à l’ombre de l’enfance, je grimpais sur une chaise de la cuisine de ma grand-mère pour venir chiper un peu de tes grains dans le pot en terre cuite, tout en haut du placard. C’était ma douceur matinale quand d’autres dérobaient quelques bonbons. Maintenant, tournons la page, veux-tu ?

pampa16a

Et me voilà te débusquant dans les allées du supermarché. Or, tu es partout ! Comprenant soudain l’avertissement d’une amie qui m’affirme que les aliments de grande distribution sans sel ajouté sont comme les korrigans, ça n’existe pas, je perds peu à peu patience et rebrousse chemin. Sel, toi qu’on accuse d’être responsable de multiples maux, toi dont je dois me priver, tu n’auras pas ma peau !

Je me réfugie dans ma cuisine et tente de pallier à la difficulté. Je commence par bannir le pain, l’un des composants de notre alimentation quotidienne contenant le plus de sel, et entreprends de fabriquer des pains pita, sans levure, sans sel mais avec une petite touche de curry. 300 g de farine, 20 cl d’eau et une poêle adhésive : le tour est joué !

Mettre aux oubliettes les plats cuisinés ; remplacer le sel par des herbes et des épices qui, si on y réfléchit ne serait-ce qu’une fraction de seconde, sont légion ; cuisiner soi-même des choses simples, faciles et rapides et se faire plaisir. Voici comment je me suis retrouvée à midi devant ma succulente assiette de filet de carrelet cuit en papillote, au four, avec ses tomates, poivrons et courgettes coupés finement, le tout arrosé d’un mince filet d’huile d’olive, agrémenté de persil frais et servi avec de la quinoa, cette céréale bolivienne dont il m’est impossible, culturellement et gastronomiquement, de me passer. Remisé dans ton étagère, je te jure, sel, qu’à côté de ce festin du faisais peine à voir !

pampa16f

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s