Madeleines mi-blé, mi-riz

A la Pampa, personne n’est allergique au gluten, personne ne souffre d’intolérance, nous ne sommes pas anti-blé comme il est de bon ton en ce moment. Cependant, pour ne pas mourir idiots, nous sommes allés à la découverte de la farine de riz. Le kilo coûte assez cher, il faut donc utiliser la denrée avec parcimonie et être sûr de ne pas gâcher. C’est pourquoi j’ai opté pour une recette maîtrisée, faite et refaite, celle des madeleines au chocolat et aux noisettes du jardin, s’il vous plaît !

80 g de farine – 75 g de beurre – 1 cuillère à café de levure – 80 g de sucre – 80 g de chocolat – une poignée de noisettes du jardin (sans ver à l’intérieur)

Dans la précipitation, j’en ai même oublié de mettre un œuf ! Je craignais, en ouvrant le paquet de farine qui sentait bon le riz, que les madeleines aient plus le goût de basmati que de chocolat, mais cela ne fut pas le cas. Elles étaient plus légères, peut-être, mais était-ce à cause de la farine de riz, ou bien cela était-il dû à l’absence d’œuf dans la préparation ? Le mystère restait entier…

Pour en avoir le cœur net, et ne pouvant manger de chocolat cette semaine (il est des interdits difficiles à supporter !), j’ai mené à bien une deuxième expérience en la personne de madeleines au café et aux amandes.

100 g de farine – 80 g de beurre – 1/2 sachet de levure – 100 g de sucre – 1 œuf – une poignée d’amandes effilées – 10 cl de café

Cette fois, la farine de riz n’était présente qu’à moitié, le reste étant complété par de la farine de blé traditionnelle. Je n’avais pas oublié l’œuf, cependant, les madeleines sont restées aussi plates que des coquillages. Elles n’étaient pas mauvaises mais, il n’y a pas à dire, le chocolat y est pour beaucoup dans mon amour des petites madeleines ! Quant à la farine de riz, pourquoi pas, mais… pourquoi ? En toute objectivité, sans intolérance au gluten et sans aversion éthique pour les méthodes agricoles françaises, il n’y a aucune raison d’alléger à ce point son porte-monnaie. Dans les deux cas contraires, effectivement, la farine de riz remplace parfaitement la farine de blé et étant donné que le riz est originaire du Piémont et non pas d’une lointaine province chinoise où règnerait l’esclavage, il y a de quoi être plus ou moins rassuré.

Publicités

Une réflexion sur “Madeleines mi-blé, mi-riz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s