Le yoga tibétain

Le Tibet est un pays occupé, colonisé économiquement et culturellement par un état agresseur, la Chine.

Le Tibet est une terre millénaire, montagneuse, élévation de l’altitude et de l’âme. Contrée de nomades et de traditions ancestrales, peuple gardien de savoirs et de coutumes inestimables.

Il existe plusieurs formes de yoga tibétain. La différence avec le Hatha yoga très enseigné en France est que ce dernier appartient à la tradition hindouiste, tandis qu’au Tibet c’est le bouddhisme qui domine. Quoi qu’il en soit, on peut également dire qu’il s’agit de yoga, c’est-à-dire une pratique qui vise à permettre aux énergies de circuler librement dans le corps, tout en le libérant d’un mental trop bavard. Le corps et l’esprit sont intrinsèquement liés, on l’aura bien compris.

prayer-flags-727171_640

Yoga Nejang

Absolument rien à voir avec une pratique sportive, puisque ce type de yoga appartient à la sphère médicale. Les médecins tibétains le pratiquent et le prescrivent comme remède à différents problèmes physiques et psychologiques (les deux sont liés, on le répète ! Plus que liés : indissociables). Contrairement à la médecine occidentale qui fragmente notre corps en différents organes, la médecine tibétaine conçoit notre fonctionnement comme un ensemble de flux et notre corps comme une conjonction d’organes étroitement reliés entre eux. Nous ne sommes pas un cœur, un estomac et un intestin. Nous sommes un tout qui doit être équilibré pour fonctionner correctement, avec une circulation fluide des énergies. Les 24 mouvements du yoga Nejang ne sont pas forcément à enchaîner, ni à effectuer dans un ordre précis, puisque chacun correspond à une énergie de guérison visant à résoudre un problème particulier.

tibet-3925388_640

La séance de découverte est déroutante, mais très intéressante. Nous sommes assis en tailleur. Une grande respiration et nous bloquons de nos doigts joints l’énergie qui passe au niveau de l’aine. En apnée, nous nous frottons l’oreille, ou bien le cou, le dos ou encore l’ensemble du corps. Puis, nous soufflons. Ce sont des gestes que nous n’avons pas du tout l’habitude de faire. Et puis, il est difficile de comprendre, d’admettre des correspondances entre parties du corps qui semblent bien farfelues à nos cerveaux européens. Se masser vigoureusement les oreilles fait du bien à nos reins. Voilà un concept qui sort de notre logique. Pour nous, un dysfonctionnement au niveau d’un organe doit forcément être réparé à cet endroit précis. Or, la médecine tibétaine, comme toutes les thérapies orientales (cela va du Qi Gong à l’acupuncture), considère que notre corps fonctionne en canaux à travers lesquels circulent les énergies, tant physiologiques que psychologiques. Un dérèglement, et c’est la catastrophe. Les exercices ont donc pour objectif de rétablir l’harmonie en nous et peuvent être prescrits tant pour des douleurs liées à la digestion que pour soigner nos insomnies ou nous insuffler plus de joie de vivre. Ce mode de pensée est tellement antagonique au nôtre qu’il paraît difficile d’adopter ce yoga et d’en faire un allié quotidien. Cependant, cette façon globale d’appréhender le corps nous enseigne à prendre soin de tous les aspects de notre bien-être, physique, énergétique, mental et nous prouve bien que tout est lié.

tibet-623784_640

Les 5 Tibétains

Selon certains lieux de formation à la médecine tibétaine et au yoga précédemment évoqués ici, les 5 Tibétains ne sont pas du tout tibétains. Toujours est-il que ces mouvements, devenus très à la mode, semblent puiser leur origine dans les montagnes himalayennes. C’est un colonel de l’armée (anglaise, a priori) qui aurait découvert ces postures, source pour ceux qui les effectuent quotidiennement d’une éternelle jeunesse. Installé dans une lamaserie, le colonel aurait en effet retrouvé la forme grâce aux 5 Tibétains. Il n’en fallait pas plus pour que la mayonnaise prenne et qu’aujourd’hui ces postures soient devenues célèbres : rester jeune demeure le plus grand fantasme de l’être humain qui ne se résout pas à vieillir.

Sans surprise, les 5 Tibétains sont liés aux chakras qu’ils stimulent. Les cellules se régénèrent, notre immunité augmente, nos flux énergétiques s’harmonisent, notre vitalité croit, ce qui met un frein considérable au processus de vieillissement. En gros, c’est tout bénef’ ! Pour obtenir une efficacité optimale, chaque mouvement doit être effectué 21 fois… ce qui, dans un premier temps, s’avère compliqué. 21 tours sur soi-même à une vitesse relativement soutenue peut provoquer des malaises. De même, passer 21 fois de la planche à la posture dite du « chien tête en bas » demande une certaine forme physique préalable. Il vaut mieux commencer par les faire chacun 3 fois, puis 5, puis 7 (toujours des nombres impairs) et augmenter la dose au fil du temps. Les courbatures abdominales du lendemain suffisent à illustrer le propos : la veille, je n’ai pourtant effectué que 5 fois chaque mouvement et les « bénéfices » se sont parfaitement faits ressentir… (certes, ma condition physique laisse encore à désirer après un an de presque jachère et quelques péripéties médicales).

tibet-3450337_640

Il n’en ressort pas moins que les 5 Tibétains mobilisent l’ensemble de nos muscles et de nos articulations. Par la simple pratique quotidienne de ces 5 mouvements, dans l’ordre indiqué, on comprend aisément que l’on puisse se sentir bien dans son corps, plein de vigueur et de joie de vivre ! Bien évidemment, on pourrait parler du 6ème Tibétain, qui nous conseille de nous abstenir de toute activité sexuelle afin de réemployer autrement toute cette énergie vainement dépensée. Notre professeur nous a amplement rassurés à ce sujet : les 5 premiers sont déjà un très joli projet et suffisent à notre bonheur…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s