Microbiote, l’exposition

Les sorties scolaires, ce n’est pas que gérer tant bien que mal cinquante gamins surexcités et risquer d’en perdre un ou deux dans les couloirs du métro parisien. C’est aussi aller voir de passionnantes expositions et s’y divertir tout en se cultivant.
Jusqu’au 4 août 2019, c’est-à-dire, demain, on peut voir à la Cité des Sciences l’expo « Microbiote » adaptée du best-seller « Le charme discret de l’intestin » dont nous avions parlé ici. Le livre était déjà un petit bijou d’ouvrage de vulgarisation hyper ludique. L’exposition est à l’image du projet : incroyablement claire, drôle, sans complexe et à la fois très précise, pointue, tout en restant abordable pour tous les âges.

P1010798

Autant le dire tout de suite : le caca, dont on peut toucher les différentes textures et étudier la dureté sur l’échelle de bristol , ainsi que le vomi, captivent les enfants. La couleur turquoise choisie pour représenter tout ce qui nous semble a priori sale brise le tabou et chacun manipule, touche, triture… y compris les adultes que l’on voit dérouler les mètres et les mètres d’intestin en s’étonnant de la taille démesurée des tuyaux que renferme notre ventre. L’autre attraction très prisée : les toilettes. « Comment bien chier » consiste à nous expliquer, toilettes à l’appui, comment s’asseoir correctement sur le trône pour adopter la position la plus aérodynamique possible. Les enfants adorent.

P1010805

Plus loin, c’est le royaume des bactéries. Un film d’animation exceptionnellement mignon nous présente en version laine et mousse les milliards de microscopiques habitants qui peuplent nos organes digestifs. Plus que d’étoiles dans le cosmos, rendez-vous compte ! Si le mot « bactérie » a tendance à avoir très mauvaise réputation, voire à faire peur, la façon dont elles sont évoquées ici rompt notre schéma mental et nous rend sympathiques ces charmantes petites bestioles. Après tout, il n’y a pas que des mauvaises bactéries, il en y a aussi des bien ! Il y a celles qui nous aident à digérer, celles qui nous envoient des messages, celles qui forment une magnifique diversité dans notre corps et qui lui permettent d’avoir un fonctionnement optimal.

P1010800P1010804

Qu’est-ce que l’on retient de tout cela ? Qu’à force de trop se laver les mains, d’avoir élevé l’hygiène au rang d’obsession internationale, d’avoir persécuté les bactéries et les microbes, on s’est affaibli l’organisme et on lui a désappris à se défendre tout seul. Faut-il manger ce morceau de gâteau qui est tombé par terre ? La plupart des gens hurlent que non. Ici, on nous dit que si. Bien sûr, le morceau de cookie est maintenant enrubanné de millions de bactéries, mais ce n’est pas si dramatique que cela. Au contraire, il s’agit d’un entraînement pour notre organisme qui, de cette façon, s’exerce à nous défendre pour le jour où il devra affronter de plus fortes attaques que celle-là. D’ailleurs, cette obsession  hyper hygiéniste, on la paie aujourd’hui avec, dans les pays « occidentaux », l’apparition de maladies auto-immunes justement causées par un dérèglement de nos défenses immunitaires.

P1010807

L’exposition nous apprend donc à mieux connaître notre corps et casse la figure à de multiples idées reçues. On rentre par une grande bouche ouverte, on parcourt l’estomac, l’intestin, on fait la connaissance du petit peuple avec lequel on cohabite et, à la fin, on est expulsé par un anus géant avec les idées plus claires, le sourire aux lèvres et l’esprit plus léger.

Allez-y en famille, foncez-y : vous apprendrez plein de choses, fermerez votre clapet d’adulte bien pensant et suivrez vos enfants dans ce parcours divertissant. Un véritable monde de couleurs, de formes et de textures qui ne vous laissera pas indifférent.

PS : Vive le caca.

P1010806


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s